Finition « Kanna »

J’utilise le Kanna (rabot japonais) pour la finition du bois, car je pense que le Kanna est le meilleur outil pour comprendre le bois.
Vous entendez les sons changeants pendant le rasage, le sens du bout de vos doigts capte le flux des fibres du bois. Lorsque vous faites le vide dans votre esprit, vous pouvez comprendre l’histoire de la vie de l’arbre.
C’est un chemin difficile et exigeant.

Atelier rabot japonais

Avec une lame de haute qualité, il est possible de prélever de fins copeaux en suivant n’importe quelle courbure et même en coupant à contre-courant, ce qui laisse une finition brillante, semblable à du verre. Cela révèle le caractère de l’arbre plus clairement que tout autre moyen possible et laisse une surface incroyablement lisse et tactile qui s’améliore rapidement avec l’âge. Elle repousse également l’eau et est plus facile à nettoyer. Les constructeurs de temples d’antan savaient depuis longtemps que cette finition était vitale pour la durée de vie du bâtiment, notamment parce qu’elle réduit l’absorption d’eau après la condensation, ce que le microscope confirme aujourd’hui :

kanna finition
À gauche : finition Kanna | À droite : papier de verre

logo kanna finish

Vous pouvez retrouver les objets de thé finis
avec cette technique sur ma boutique en ligne
signalés par le logo suivant :